Cocorico

Le Tour de France des Colas du 02 au 24 juillet 2016

Comme chaque année, pendant Le Tour de France , des centaines de cyclistes vont parcourir la France en affrontant les plaines, les montagnes, le vent, la pluie et le soleil durant 22 jours et plus de 4000km.

Chez « Les P’tites Boites Françaises » on a décidé de faire notre Tour de France à nous, mais le notre est un peu moins éprouvant et beaucoup moins sportif, mais terriblement rafraîchissant : Le Tour de France des Colas !


Du 2 au 24 juillet, nous aussi, nous allons partir sur les routes de France, nous allons suivre le même parcours des courageux cyclistes, jour après jour, pour vous faire découvrir les Colas de France.
En effet, depuis quelques années beaucoup de régions de France s’approprient le Cola, chacun à sa manière, à ses couleurs, et sa recette secrète !

Nous avons décidé de vous mettre l’eau le cola à la bouche…

Le Parcours

tour de france des colas

Comme pour le Tour de France, le départ est prévu pour le 2 juillet, et se fera à quelques kilomètres du Mont-Saint Michel… En Bretagne !
Durant 22 jours, nous allons vous faire découvrir des colas Made in France et leur région.

Notre Tour de France des Colas comprendra 18 étapes et à chacune d’elle nous publierons un article sur le Cola du coin, son histoire, sa région  etc…


2 juillet – Bretagne : Breizh Cola, le cola du Phare Ouest

bretgane Breizh cola

Aujourd’hui c’est le GRAND départ !

Nous commençons notre Tour de France des Colas en région Bretagne avec le Breizh Cola.

Pour la petite histoire, tout a commencé dans une voiture, entre Brest (Finistère) et Le Roc Saint-André (Morbihan), en Bretagne. Au cours de cet automne 2001, Stéphane Kerdodé et Eric Ollive rentrent d’un rendez-vous à la limonaderie Wittersheim située à Brest. Ils étaient à la recherche d’une limonade pour la Brasserie Lancelot où ils travaillent. A cette époque, ces deux jeunes cadres sont en quête de nouveaux produits sans alcool pour compléter la gamme de bières bretonnes et autre cervoise déjà proposées par la Brasserie Lancelot… La radio parle des États-Unis et Eric Ollive lance : « Au lieu de lancer une limonade, on devrait faire un cola ». Loin de prendre cela pour une boutade, Stéphane Kerdodé enchaîne, tant et si bien qu’à leur arrivée au Roc Saint-André, les deux complices ont déjà trouvé le nom de la marque « Breizh Cola » et son slogan, « Le cola du Phare Ouest ». 9 mois plus tard, ce qui au départ pouvait apparaître comme une plaisanterie, se concrétise. Les premières bouteilles sortent de la chaîne de production en juin 2002.

+ d’infos sur le Breizh Cola : www.breizhcola.fr


3 juillet – Normandie : Meuh Cola, consommez moins, consommez Meuh !!

meuh-cola

Après la Bretagne, direction la Normandie. Région du Mont-Saint-Michel, du camembert, des pommes et des vaches. Quoi de plus normal que de trouver un Cola qui fait Meuh !!

Créée en 2010 par Sébastien Bellétoile dans la dernière limonaderie artisanale de Normandie, SOLIBULES fabrique des sodas solidaires avec des ingrédients issus du commerce équitable et de l’agriculture biologique. Les machines utilisent une énergie 100% renouvelable et responsable.

Le Meuh Cola est un cola artisanal « made in normandy » avec des ingrédients de grande qualité : sucre de canne issu d’une démarche de commerce équitable, extraits naturels de végétaux… sans acide phosphorique, ni caféine. Son goût citronné et finement bullé ravit petits et grands.

+ d’infos sur le Meuh Cola www.meuhcola.fr


4 juillet – Pays de la Loire : La Loère Cola, la Loire en bouteille

la loere cola

Aujourd’hui nous traversons les Pays la Loire, avec ses châteaux, ses vignobles, son fleuve et maintenant son Loère Cola.

Plusieurs années après avoir quitté les bancs de l’université, Christophe Germain (Maître restaurateur) et Cyril Langlois (Commercial dans une laiterie) se retrouvent en 2012 pour lancer « La Loère » une marque de sodas locaux, naturels et sains, dont La Loère Cola.

Sa particularité : 100% des ingrédients sont naturels. Extrait aromatique naturel de cola, sucre provenant de Thoury dans l’Eure et Loire, caramel, acide citrique (conservateur naturel à base de citron, biodégradable ; non toxique ni pour l’homme ni pour l’environnement) et l’eau de source de Saint-Hippolyte : 80% d’ingrédients sont issus du Val de Loire. Et par soucis d’un contenant 100% recyclable, La Loère Cola est disponible uniquement en bouteilles de verre.

+ d’infos sur La Loère Cola www.laloere.fr


5 juillet – Poitou : Poitou Cola, un brin d’angélique et beaucoup de bonne humeur !

poitou-cola

Ce matin, pour la 4ème étape de notre Tour de France des Colas, nous arrivons dans le Poitou. Jusqu’à présent nous connaissions les vins du Haut-Poitou, le melon du Haut-Poitou, le broyé du Poitou, les nougatines du Poitou, le carré du Poitou… Aujourd’hui nous découvrons le Cola du Poitou.

La particularité du Poitou Cola : l’angélique. Après son introduction en Europe occidentale par les moines du Moyen Âge, l’angélique est apparue dans la région Poitou comme «antidote» à une épidémie
de peste qui sévit au XVIIe siècle. Depuis, la tradition populaire considère que cette plante médicinale aux mille et une vertus est un cadeau de Dieu fait aux hommes pour soulager leurs misères physiques et éloigner les mauvais sorts…la meilleure preuve en est encore son nom : angelica archangelica ou plus communément l’herbe des anges !

Un siècle plus tard, ce sont des religieuses de Niort qui eurent l’idée de confire la plante prolifique du marais poitevin qui allait devenir la fleur emblématique et surtout la friandise que l’on connaît, à la  renommée nationale et internationale. De nos jours, l’angélique est aussi utilisée en confitures, pâtisseries, liqueurs… continuant ainsi à faire la réputation d’un terroir à la nature généreuse et hospitalière.

Aujourd’hui, le Poitou Cola s’inscrit dans la même lignée avec une création rafraîchissante et séduisante. Le soda à base d’angélique du Poitou offre un goût fleuri totalement inédit !

+ d’infos sur le Poitou Cola www.facebook.com/poitoucola


6 juillet – Limousin : Limouzi Cola

limouzi cola

Aujourd’hui, nous traversons le Limousin. Sur notre route, nous apercevons les vaches et taureaux limousins, les vergers de pommes et les châtaigniers qui font la réputation du Limousin.

C’est bien toute une histoire et une culture que l’on retrouve dans le Limouzi Cola.

En effet, le Limouzi Cola est un soda cola gazéifié aromatisé au goût pomme châtaigne. Avec sa fraîche saveur de pomme, son goût caramélisé que lui donne la châtaigne, et ses nombreuses fines bulles, le Limouzi Cola détient un gout unique.

+ d’infos sur le Limouzi Cola www.limouzicola.com


7 juillet – Auvergne : Auvergnat Cola, Fai tot petar, miladiu !

auvergnat cola

En cette journée ensoleillée, nous traversons l’Auvergne et ses volcans.

Cambrai a ses bêtises, Montélimar, ses nougats, Morteau, sa saucisse, L’Auvergne avait ses fromages… et aujourd’hui l’Auvergnat Cola !

Auvergnat Cola fait exploser ses bulles magmatiques portées par les bouillonnements volcaniques. En effet, l’eau de la source du Marilhou jaillissant des volcans d’Auvergne dans un bruissement feutré au milieu des prairies fleuries, lui apporte la fraîcheur et la force des granits sur lesquels elle a coulé depuis des millénaires. Et pour enfoncer encore un peu plus ses racines dans le terroir auvergnat, puise son énergie dans le sucre de la Sucrerie du Bourdon, produit exclusivement à partir des betteraves cultivées dans les sols fertiles de la Limagne.

Alors, frappez trois fois le plancher du talon. Anèm, violonaire, fai-nos una borrèia. Fai tot petar, miladiu ! (Allez, violoneux, joue nous une bourrée, fais tout péter mille dieux)

+ d’infos sur l’Auvergnat Cola www.auvergnatcola.com


8 juillet – Aveyron : Colt Cola

colt cola

Aujourd’hui, nous faisons une petite entorse au tracé officiel du Tour de France pour faire une escale en Aveyron, sur les contreforts de l’Aubrac, et plus précisément dans la vallée du Lot (Òlt en occitan).

C’est à Saint-Geniez-d’Olt à la Brasserie d’Olt qu’est fabriqué le Colt Cola, seul cola fabriqué dans l’Aveyron et se distingue par une rondeur en bouche et un bouquet aromatique complexe.

En effet, le Colt Cola est élaboré à base de noix de cola, de caramel et de réglisse 100 % naturels, aromatisé d’une pointe de vanille, le Colt Cola au goût unique vous rappellera les saveurs de votre enfance. Peu de sucre, bulles fines et acidité légère, il peut être mélangé aux alcools les plus fins (Bourbon et Gin) sans en masquer leurs subtilités et arômes.

+ d’infos sur le Colt Cola www.brasseriedolt.com


9-10-11 juillet – Occitanie : Colà Occitan

occitan-cola

Durant 3 jours, notre tour de France des Colas nous emmène dans le Sud-Ouest de la France, les Pyrénées, la frontière espagnole… Une bonne partie de l’Occitanie.

L’Occitanie est une région historique du sud-ouest de l’Europe où l’occitan fut la principale langue durant plusieurs siècles. C’est dans cet esprit culturel qu’est né en 2010 le Colà Occitan.
Malheureusement, après quelques années, la Brasserie d’Oc a stoppé sa mise en bouteilles…  Espérons que le Cola à la croix de Toulouse revienne en région Occitane.

+ d’infos sur la Brasserie d’Oc www.brasseriedoc.com


12 juillet – Tarn : Bapla Cola

bapla cola

Nous restons encore quelques jours dans le Sud-Ouest de la France et traversons le Tarn, terre d’ovalie et aujourd’hui terre de cola !

Le Bapla Cola est fabriqué et distribué par la Brasserie des Coteaux pour la la maison LifeTarn. De fines bulles, du sucre, du jus naturel de citron, des arômes naturels et du caramel pour la couleur, le Bapla Cola est fabriqué dans le même esprit que leur gamme de limonades : sans acidifiants chimiques et sans conservateurs !

En effet, la Brasserie des Coteaux depuis le printemps 2014 complète sa gamme de bières artisanales OXIT par une nouvelle gamme de limonades artisanales baptisées « La Pétillette » et un cola. Des boissons fraîches et désaltérantes pour toute la famille qui sont allégées en sucre avec 40% de moins qu’un soda classique !

+ d’infos sur le Bapla Cola www.lapetillette.fr


13 juillet – Corse : Corsica Cola, a tuttu d’un maiò

corsica cola

Quand j’ai annoncé le parcours du Tour de France des Colas, un ami Corse m’a tout de suite envoyé un texto « La Corse ne figure pas sur la carte… le cola a pourtant bel et bien été inventé par un Corse ! »

Nous ne pouvions donc pas continuer notre Tour de France des Colas sans vous faire découvrir le Corsica Cola développé au sein de la Brasserie Pietra : une recette (secrète bien sûr) pur sucre, aux arômes naturels.
Clin d’œil de l’histoire, qu’elle ne fût la surprise de Armelle et Dominique Sialelli, fondateur de la Brasserie Pietra, lorsqu’en se documentant sur l’origine du cola, ils découvrent que l’inventeur de cette boisson n’est autre qu’un Corse : Angelo Mariani.

En effet, d’après certain (et on ne contredira jamais un Corse…) le véritable inventeur du premier Cola serait Corse. Angelo Mariani, né à Pero-Casevecchie, met au point en 1863 la recette du «vin mariani», macération de feuilles de coca dans du vin de Bordeaux. Sûr de sa renommée, il ne craint pas les imitations ! Mais en 1885, un certain John Pemberton, pharmacien de son état, en réalise pourtant une sous le nom de «french wine coca»… Lire la suite dans l’article C’est l’histoire du Cola et d’un Corse

+ d’infos sur le Corsica Cola www.brasseriepietra.corsica


14 juillet – Provence : Provença Cola, le cola des cigales

provenca cola

En ce jour de Fête Nationale, nous remontons la Provence jusqu’au Mont Ventoux pour aller à la découverte du Provença Cola.

Ah la Provence ! Son soleil, ses paysages, sa lavande, ses cigales et son cola ! Ici en Provence, c’est Provença Cola, le Cola que les cigales attendaient. Et ce cola, c’est la brasserie La Cigalette qui nous le propose, installé en Avignon.

+ d’infos sur le Provença Cola www.provencacola.fr


15 juillet – Ardèche : Cola’rdèche

cola ardeche

Aujourd’hui nous arrivons dans l’Ardèche à la découverte du Cola’rdèche.

Quand on pense à l’Ardèche, nous avons tout de suite l’image des châtaignes, de la « descente de l’Ardèche » en canoë-kayak, de son paysage arboré (un des départements les plus forestiers de France)… et aujourd’hui son cola !

Et se sont toutes ces références que la Brasserie Bourganel a voulu mettre dans son cola. En effet, le Cola’rdeche est un cola affichant la culture de l’Ardèche. Il contient des extraits de châtaigne et son étiquette est ornée d’une bogue de châtaigne et d’un canoë-kayak en référence aux Gorges de l’Ardèche. Il figure également sur l’étiquette trois fois le chiffre « 07 », il s’agît du numéro de département de l’Ardèche. À l’intérieur du chiffre 0 est bien sûr dessiné la forme du département.

+ d’infos sur le Cola’rdèche www.bieres-bourganel.fr


16-17 juillet Lyon – Ninka Cola

nika cola

Nous partons de Montélimar pour rejoindre Villars-les-Dombes, et au passage nous nous arrêtons dans le département du Rhône et sa région Lyonnaise à la découverte du Ninka Cola.

Le Ninkasi est né d’une idée simple : implanter le concept des microbrasseries américaines en France. L’entreprise se développe à Lyon avec la création de bars-restaurants, scènes de café concert, l’élaboration de bières et puis… de sodas, et un cola au goût très original : le Ninka Cola.

En effet, le Ninka Cola est parfumé à la fleur de houblon Citra, 100% naturels (et rassurez-vous, sans alcool). Très rafraîchissant et fruité, il vous séduira avec ses arômes de réglisse et de cannelle.

+ d’infos sur le Ninka Cola www.ninkasi.fr


18 juillet Jura – Jura Cola

jura cola

Nous arrivons dans le Jura.

Une région empreinte d’histoire avec notamment Claude Joseph Rouget dit de Lisle, souvent appelé Rouget de l’Isle, un officier français du Génie, poète, auteur dramatique et surtout auteur de l’hymne français « La Marseillaise ».

Aujourd’hui c’est le cola Made in Jura que nous mettons à l’honneur, produit par une brasserie au nom évocateur de « La Rouget de Lisle », installée depuis 2002 à Bletterans à deux pas d’un ancien domaine ayant appartenu au compositeur de la Marseillaise.

Inspiré des goûts de notre enfance, le Jura Cola s’inscrit dans la tradition des recettes artisanales. Fabriqué à base d’extraits naturels et modérément sucré, il laisse place à une grande force gustative, appréciée des petits et des grands.

+d’infos sur le Jura Cola www.brasserie-rouget-lisle.com


19 juillet – Alsace : Elsass Cola

elsass cola

Aujourd’hui, nous arrivons en Alsace, à la découverte de l’Eslsass Cola

L’Elsass Cola a été lancé en avril 2004, devenant ainsi le troisième colas régional à voir le jour après les colas bretons et corse. Cette boisson est née de la volonté de diversification des Sources de Soultzmatt.
Ancrées depuis plus de 150 ans au coeur de l’Alsace, les Sources de Soultzmatt embouteillent la Lisbeth, une eau de source issue des montagnes vosgiennes à déguster Nature, Légère ou Pétillante. Une eau de qualité qui permet aujourd’hui de proposer une large gamme de boissons dont l’Elsass Cola pour que petits et grands dégustent leur boisson « Made in Alsace » préférée !

Les Sources de Soultzmatt bâtissent chaque jour leur développement sur trois valeurs essentielles que sont la NATURE, le TERRITOIRE et l’ENGAGEMENT.

+ d’infos sur l’Elsass Cola www.sourcesdesoultzmatt.fr


20-21 juillet – Alpes : Alpa/Alpen Cola

alpen alpa cola

Durant quelques jours nous faisons étape dans les Alpes, avec tout d’abord la découverte de l’Alpa/Alpen Cola.

Comme beaucoup de colas, c’est une brasserie qui en est à l’origine. Installée à Vallouise au cœur des Alpes, dans un cadre de haute montagne, la brasserie Alphand bénéficie d’une eau de qualité et de pureté optimales. Idéal pour brasser des bières, cette eau de source des Alpes l’est aussi pour le Cola.

En effet, depuis l’été 2010, la brasserie Alphand a lancé son cola : l’Alpa/Alpen Cola. Un Cola 100% naturels, réalisé avec de l’eau de source des Alpes, sans ajout d’acide et avec des arômes naturels développant des saveurs végétales et de citron vert très rafraîchissantes.

+ d’infos sur l’Alpa/Alpen Cola www.brasserie-alphand.com


23 juillet – Pays de Savoie : Yaute Cola

yaute cola

Aujourd’hui nous parcourons les Pays de Savoie et ses montagnes, ses chalets, ses vaches, ses fromages  et son cola.
Abondance, Beaufort, Beaumont, Bleu de Bonneval, Emmental, Gruyère, Persillé de Tignes, Raclette, Reblochon, Tomme, Vacherin… NON ! Il n’y a pas que des fromages en Savoie, il y a maintenant le Yaute Cola !

C’est plus précisément en Haute-Savoie, chez les « Brasseurs Savoyards » qu’est né le Yaute Cola.
Passionnés de bières et amoureux de leur région, ce sont deux frères qui en 2014, ont donné une nouvelle vie à la brasserie « Brasseurs Savoyards ». Et dès la reprise de cette activité de brasseurs, ils ont certes revu toutes les recettes de bières existantes mais ont également planché sur un Cola. C’est ainsi qu’à peine un an après avoir repris cette entreprise, ils lancent le Yaute Cola (la yaute en patois signifie Haute-Savoie). Ils n’ont pas voulu chercher à ressembler au Cola américain mais bien au contraire ils ont voulu que leur Cola ait son identité, son caractère bien trempé et surtout son goût unique. (Au passage, il est BIO, comme toutes les boissons qu’ils fabriquent)

C’est un Cola aux fines bulles, peu sucré et agrémenté de citron vert. Cela lui apporte un côté très agréable et rafraîchissant. Ils nous suggèrent d’ailleurs un cocktail « bien de chez eux » : le Savoie Libre à base de rhum, de citron vert et de Yaute Cola évidemment.

+ d’infos sur le Yaute Cola www.bs.fr


24 juillet – Lorraine : Lorraine Cola

lorraine cola

Avant de terminer notre Tour de France des Colas à Paris, nous faisons une halte en Lorraine pour découvrir le Lorraine Cola.

Le Lorraine Cola est un cola très rafraichissant fabriqué par Les Brasseurs de Lorraine dans l’objectif d’offrir aux consommateurs un cola régional produit à côté de chez eux. La recette de Lorraine a été développée avec le plus grand soin et en utilisant des ingrédients d’origine naturels.
D’ailleurs vous pouvez aussi découvrir le Lorraine Cola Mirabelle : la rencontre du fruit emblématique de la Lorraine et de leur Cola. Un cola aux arômes naturels de Mirabelle.

+ d’infos sur le Lorraine Cola www.brasseurs-lorraine.com


24 juillet – Paris : Paris Cola, la plus parisienne des boissons !

paris cola

Nous y sommes ! Le sprint final, la dernière ligne droite ou comme dans le Tour de France cycliste ,l’arrivée sur les Champs-Élysées !

Après 22 jours à parcourir le pays à la découverte des Colas Made in France, nous finissons notre Tour de France des Colas avec le Paris Cola.

L’histoire de Paris Cola a débuté en 2007 mais aura finalement vu le jour en 2013 grâce à l’ambition de deux amis passionnés par le Made in France.
Leur ambition ? Faire pétiller Paris et tous les amoureux de notre capital.

Ils ont souhaité proposer une alternative au géant américain en proposant un cola local et 100% français. La recette est bien gardée mais c’est avec la plus grande attention que nous avons sélectionné du sucre provenant de la dernière sucrerie d’Ile-de-France pour un véritable ancrage francilien.

Pour la version zéro, ils désiraient une version plus saine et donc sans aspartame, remplacé par le sucralose. Côté goût, on y retrouve tout le raffinement parisien en bouteille avec de fines bulles et un goût plus caramélisé en bouche.

+ d’infos sur le Paris Cola www.pariscola.fr


final-tourdefrancedescolas-01

Après 22 jours, plus de 4000 kilomètres, 19 colas, notre Tour de France des Colas est terminé. Mais certain se disent que nous n’avons pas parlé de tous les colas Made in France, en effet. Mais pourquoi ?

Parce que nous n’aurions pas pu tout traiter, parce qu’on avait des doutes sur l’actualité de certains colas, et puis c’était quand même plus sympa de suivre le trajet du Tour de France officiel, jour après jour, afin de découvrir une région, un département ou une ville… et surtout un Cola.

Mais, sur notre route des Colas de France, nous avons eu l’occasion d’en découvrir de nouveaux comme le Sowest Cola, le Séquère Cola dans les Landes, le Loire Cola, le Liger Cola, le Vendée Cola, les colas du Limousin (Haute-Vienne Cola, Creuse Cola, Corrèze Cola, Dordogne Cola ), le Berry Cola


Retrouvez aussi l’histoire du cola dans l’article C’est l’histoire du Cola et d’un Corse


Partager cet article

Une réaction ?

4 × 1 =