Mode

La Pantoufle à Pépère dépoussière la charentaise

Longtemps boudées, les charentaises font une entrée remarquée dans les vestiaires masculins ! La Pantoufle à Pépère habille les pieds des pantouflards assumés mais à la recherche de style, en déclinant des matières nobles, des imprimés inattendus et des couleurs lumineuses.

On pourrait écrire que l’histoire de Barbara et Arnaud commence à l’hiver 2011, mais non.

Leur histoire commence au XVIIème sicèle. En effet, la charentaise est créée à la fin du XVIIe siècle à partir des rebuts de feutres utilisés pour la fabrication d’uniformes militaires à la suite de la fortification de la ville de Rochefort par Colbert en 1666. L’Administration Royale se tourne alors vers Angoulême et ses moulins à eau pour fouler la laine et fabriquer du feutre, les chutes et les rebuts de feutre des pèlerines de la Marine Royale étant recyclés par les cordonniers-savetiers pour fabriquer les premières charentaises qui sont noires, le dessus en laine, la semelle en feutre, sans pied droit ni pied gauche pour en faire durer l’usage.

Leurs fameuses semelles en feutre avaient bonne presse dans les châteaux d’antan… auprès des valets ! Leurs maîtres leur demandaient de les revêtir à des fins doublement calculées : se déplacer sans bruit pour ne pas déranger les châtelains et lustrer grâce aux passages répétés les parquets massifs ! Mais quand on y réfléchit bien, qui étaient les plus malchanceux ? Les châtelains dont les souliers lourds, rigides, à talons hauts ou les valets dans leurs charentaises confortables, chaudes et légères…

La Pantoufle à Pépère Charentaises Made in France

Retour en 2011, Barbara et Arnaud sont respectivement chef de projet dans la formation et commercial dans le textile. En plus de ces activités, ils tiennent une boutique de prêt à porter de «mode marine» dans le quartier du Vieux-Lille.

Outre des pulls marins et marinières, ils vendent aussi quelques paires de charentaises rayées. Lassés de proposer toujours les mêmes modèles, et persuadés qu’une offre plus fantaisie doperait les ventes, ils décident de contacter directement le fabriquant de charentaises afin d’élargir l’offre. Mais le fabriquant en question tarde à répondre, et après de nombreuses relances, finit de guerre lasse par envoyer un carton d’invendus rempli de charentaises à poils : vertes pour les unes, oranges pour les autres !

Prêts à les renvoyer dans un premier temps, Barbara et Arnaud décident finalement de les conserver et les mettre en vitrine. Elles seront finalement presque toutes vendues pendant les fêtes.

Hiver 2012, désireux alors de monter un nouveau projet qui leur permettrait de concilier leur vie personnelle complexe – famille recomposée de 4 enfants – et professionnelle trop chargée, le couple se dit alors qu’il tient là quelque chose. La Pantoufle à Pépère était née !

Les charentaises « La Pantoufle à Pépère » sont intégralement fabriquées en Charente selon la technique traditionnelle du cousu retourné. Le plus grand soin est apporté à la sélection des tissus, et l’achat de fournitures les plus locales possibles : Nord, Périgord, Rhône-Alpes. La Pantoufle à Pépère pour une charentaise fun et citoyenne !

f98f2c0aed0586a78e01d1f35b6f7819

Initialement pensée pour l’homme, La Pantoufle à Pépère a également touché un public féminin et propose désormais une vraie collection hommes, femmes et enfants.

Les + des charentaises La Pantoufle à Pépère :

  1. La fabrication « cousue retournée » garantit une résistance forte du produit.
  2. L’intérieur est 100% laine vierge, fibre naturelle connue pour sa haute vertu anti-transpiration.
  3. Le semelle en feutre 5 chaînes (5 pellicules de feutre) assure un confort optimal. Elle est recouverte d’une fine couche de caoutchouc antidérapant.

Retrouvez La Pantoufle à Pépère sur lapantoufleapepere.fr et sur le centre commercial de boutiques Made in France : le BMIF

dossier La Pantoufle à Pépère-1

Partager cet article

Une réaction ?

cinq + un =